Cet étrange internat cache des élèves pas du tout normal...(forum RPG basé sur Mirai Nikki)
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Miyashiro Orin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Miyashiro Orin



Messages : 8
Date d'inscription : 24/04/2012
Age : 24

MessageSujet: Miyashiro Orin   Mar 24 Avr - 19:30


Miyashiro Orin


Age : 14 ans.

Date de naissance : Inconnue.

Nationalité : Japonaise.

Prof ou élève ? : Élève.

Statut : Célibataire.

Orientation sexuelle : Bisexuel.

Quel est ton Mirai Nikki ? : Le journal du persécuté ~ Il s'agit d'un petit carnet de poche lui permettant de voir le futur sur une durée d'un jour de chaque personne en ayant « actuellement » après elle.




Caractère :

Plus une fuyarde qu’autre chose , Orin n’apprécie pas le fait de devoir tuer d’autres personnes pour son salue. Assez difficile à cerner et pas très bavarde bien que sympathique de nature , les raisons pour lesquelles elle souhaite gagner le jeu de la survie restent floues. « Je-m’en-foutisme » au possible , elle même se contrefiche de ce que les gens pensent d’elle , bien qu'elle aimerait avoir plus d'amis. Enfin , malgré le danger qu’elle représente , elle reste fidèle à Ueshita Kamado , alias « Eighth » , en qui elle voit la seule personne capable de « sauver » le monde et de remettre ses habitants dans le droit chemin. Extrêmement naïve , elle fait une proie de choix pour les manipulateurs en tout genre. Cependant , elle n'est pas dépendante des autres , sachant très bien se débrouiller toute seule. Naïve donc , mais pas pour autant idiote , possédant une confiance en elle sans pareil , elle s'est fixée l'objectif de survivre jusqu'à la fin du jeu de la survie et de voir de ses propres yeux la naissance d'un nouveau dieu qui elle espère sera Eighth. La peur de mourir se faisant extrêmement ressentir pour elle , entourée de tas d'autres possesseur de "Journal du Futur", elle n'ose pas s'approcher des ces derniers , quand bien même son journal ne lui indiquerait aucunes réactions hostiles lui étant décernées.. Très habile , elle est capable de projeter des armes de jets avec aisance , ne ratant jamais , ou plutôt quasiment jamais sa cible. Elle a l'habitude de cacher ses sentiments tant qu'elle n'est pas certaine des réels intentions des personnes qui lui adressent la parole. Une de ses passions est de coucher ses "problèmes" sur papier , écrivant comme si elle s'adressait à elle même.



Physique :

De corpulence assez mince , quelque peu planche à pain et au visage fin , Orin possède l’apparence d’une jeune fille ordinaire , vêtue généralement d’une sorte d’ensemble d’écolière , plus précisément : Un uniforme noirâtre habituellement sur une chemise blanche avec une cravate rouge ainsi qu'une jupe bleu foncée presque aussi sombre que son haut. Autrement , elle possède un style vestimentaire qui se rapproche plus du « décontracté » qu’autre chose , ne se souciant pas vraiment de son apparence et de la mode. Lorsqu'elle n'était pas encore participante au jeu de la survie , elle portait habituellement un ravissant Kimono blanchâtre. Elle possède de nombreux shuriken dissimulés dans ses vêtements , une Dague , et une paire de lunette protectric que lui a confié Eighth.

Pour en revenir au physique , Orin à de longs cheveux châtains et de beaux yeux marrons. Le maquillage n’étant pas vraiment son truc , elle se contente néanmoins du minimum pour être « présentable ». Pour finir , elle porte une paire de basket bleu foncée à scratch.




Histoire :

Orin est une orpheline ayant été abandonnée toute petite à l'âge de 8 mois environ , trouvée et recueillis par les résidents d'une grande maison quelque part à la campagne. Le petit bébé se trouvait à l'intérieur d'une sorte de panier ressemblant à un landau , enveloppé dans une serviette de bain , un bout de papier se trouvant à ses cotés coincés sous l'un de ses petits bras. Le couple qui habitait la maison décida de s'occuper de l'enfant qui fut alors nommée "Orin Miyashiro" après plusieurs minutes de chamaillerie visant à trouver un nom à l'enfant. Ce dernier extrêmement calme se contenta de rire légèrement à l'écoute de son "nouveau" nom avant de tomber dans les bras de Morphée.

C'est ainsi qu'elle vécue une vie heureuse pendant plus de prêt de 12 ans. L'enfant qui était un rêve pour une famille normal , en l’occurrence une petite fille modèle obéissante , ne manqua jamais de rien. Bien qu'elle et ses parents n'avaient pas beaucoup d'argent , ils parvenaient cependant à subvenir à leurs besoin , ce qui suffisait à les rendre heureux. Cependant , quelque chose n'allait pas du coté d'Orin , quelque chose qu'elle cachait à ses parents. Cela concernait son école. Ou plutôt ses camarades de classes. Ces derniers , quelque soit le moment , que ce soit pour un oui ou pour un non , ne cessaient de se moquer d'Orin et de l'insulter de tout nom rabaissant , tout ça car ces parents ne pouvaient pas se permettre d'acheter du matériel de qualité pour les cours de la jeune fille , chose qui lui valut le surnom "d'Australopithèque". Mais aussi rabaissant que cela pouvait être , Orin s'en fichait complètement. Elle aurait certes aimée avoir des amis , mais plus le temps passait , et plus elle abandonnait cette idée , sachant qu'elle n'avait besoin de rien d'autre que ses parents. Enfin , pour aider ses parents , la jeune fille avait décidé de travailler d'elle même en faisant de petits boulots , aidant principalement les personnages âgées. Malheureusement , cette belle vie ne dura pas ...

Un jour , alors que Orin rentrait de l'école , elle fut surprise de tomber nez à nez avec une multitude d'agents de police qui s’apprêtaient à emmener ses parents. Au bord des larmes , Orin ne comprenait pas ce qui se passait. Sa mère n'eut que le temps de prononcer un faible "désolé" avant d'être forcé à entrer dans une voiture de police tandis que son père subissait la même chose mais dans une autre voiture. Finalement , un inspecteur de police qui attendait l'arrivée de la jeune fille s'adressa calmement à cette dernière , lui expliquait que ses parents avaient énormément de dettes et qu'ils étaient dans l'incapacité de les rembourser. C'est pour cela qu'ils furent obligés de quitter leur résidence afin d'aller purger leur peine en prison. Orin n'y croyait pas... Ses parents ne lui avaient jamais parlés d'une dette quelconque. Alors que la jeune fille commençait à sombrer dans la peur , l'inspecteur posa lentement sa main sur son épaule avant d'esquisser un sourire et de s'adresser à elle.

-Ne t'inquiète pas , tes parents avaient tout prévus. Dès ce soir , tu vas devoir vivre dans un orphelinat qui ne se trouve pas très loin d'ici. La gérante est une bonne amie à tes parents.

Puis , le jeune homme essuya les larmes d'Orin avec son doigts avant de continuer.

-En ce qui concerne tes parents , ne t'inquiète pas. Tu pourras leur rendre visite chaque jour si tu le souhaites. Et ils ne devraient pas rester très longtemps en prison. Avec les charges qui sont retenus contre eux , ils doivent en avoir pour 3 ans , maximum 5.

3 ANS ?! Mais c'était beaucoup TROP ! La jeune fille manqua de tomber à nouveau en sanglot , mais elle ne pouvait plus pleurer , ayant déjà versée toute les larmes de son corps. C'est ainsi qu'elle fut obligée de grimper dans la voiture du fameux inspecteur , lequel s'empressa de démarrer et de se mettre en route vers l'Orphelina. En chemin , bien que triste , la jeune fille venait de se rendre compte qu'elle n'avait pas remercier l'inspecteur pour ses paroles réconfortantes et de son aide. Elle ne tarda alors pas à se rattraper.

-Dites euh ... monsieur ... monsieur ...

-Keigo Kurusu.

-Monsieur Kurusu. Je voulais vous remerciez pour ce que vous faites. Je sais que ce n'est que votre travail , mais je souhaitais quand même vous remerciez.

L'inspecteur regarda Orin quelques secondes d'un air étonné , puis il esquissa un sourire avant de jeter la cigarette qu'il venait d'allumer il y a quelques minutes plus tôt du coté de sa vitre , la fermant par la même occasion. Il posa ensuite sa main sur la tête de la jeune fille , la bougeant lentement de gauche à droite comme pour faire une caresse , un peu comme on félicité une enfant.

-Tu es une bonne fille et tes parents doivent beaucoup t'aimer... Tu iras loin.

20 minutes passèrent avant qu'ils n'arrivent à destination. Ce fut la directrice de l'établissement , mademoiselle Ueshita Kamado qui fut la première à accueillir l'inspecteur et la nouvelle arrivante. En posant ses yeux sur la directrice , Orin ressentit quelque chose d'étrange. Elle était également étonnée , non pas du fait de la tête géante qu'avait la directrice , mais de l’extrême pureté qui semblait se dégager d'elle. Nullement effrayée , elle accepta de suivre la jeune femme à l'intérieur de l'établissement après remercier une dernière fois l'inspecteur Kurusu. La directrice présenta alors Orin aux autres habitants de l'orphelinat , lesquelles acceptèrent la jeune fille avec joie. Manquant de pleurer , Orin remercia tout le monde avec un sourire aux lèvres. Ce fut ensuite l'heure d'aller se coucher. En effet , la nuit était tombée si vite depuis son départ en voiture qu'elle n'y avait même pas fait attention. S'allongeant alors avec les autres dans un lit que venait de lui préparer un membre du personnel de l'orphelinat , tout le monde ne tarda pas à s'endormir , excepté Orin qui ne pouvait s’empêcher de penser à ses parents. C'est donc ainsi que commença une nouvelle vie pour Orin , une nouvelle vie pas si mal en quelque sorte.

2 ans passèrent , Orin s'était désormais complètement adapté à sa nouvelle vie , si ce n'est que ses parents lui manquait toujours autant. Un jour , alors qu'elle écrivait tranquillement sur son carnet , toutes les pages de ce dernier redevinrent subitement vierge. Quelque secondes plus tard , quelques mots apparurent en continus sur toute les pages.

"Mirai Nikki - Miyashiro Orin"

-"Mirai Nikki ?" Journal du futur ? Mais ...

Mais avant que la jeune fille ne puisse terminer sa phrase , elle fut soudainement aveuglé par un flash de lumière blanche. Lorsqu'elle reprit ses esprits , elle se trouvait dans un endroit assez bizarre ou se trouvait bon nombres de silhouettes noirâtres l'entourant. Et au centre de la pièce , se trouvait une étrange personne qui ne tarda pas à prendre la parole. C'est ainsi qu'il expliqua à tous les règles du survival game et ces gains. Plus tard , afin de vérifier si elle n'avait pas rêver , Orin consulta son soit disant "Journal du futur" , lequel était censé annoncé le futur de toute les personne voulant du mal de la jeune fille. Et c'est comme ça qu'elle comprit qu'il ne s'agissait pas d'un rêve. Orin retint sa respiration en lisant ce qui était inscrit sur son journal. Puis , dans un élan de folie , elle explosa de rire , rire qui semblait être remplit de terreur et de surprise.

Plus tard , ayant une discussion sérieuse avec la directrice de l'Orphelinat , cette dernière lui annonça qu'elle possédait également un journal du futur , mais qu'elle resterait à l'Orphelinat car tel était son devoir , permettant par la même occasion à Orin de s'en aller. Fatiguée intellectuellement , la jeune fille dormit une dernière nuit à l'orphelinat avant de partir le lendemain pour le fameux internat de Dieu ... L'internat Mirai. Confiante et sous les encouragements de la directrice , la jeune fille s'en alla , prête à faire face à son destin , prête à survivre.



Vous :

Prénom : Anthony.

âge : 20 ans.

Nationalité : Française.

Où as-tu connu le forum : En tapant "forum rp Mirai Nikki" sur google ~

Code dans le règlement : Code validé par Gasai Yuno~

Autre chose : En vrai dans l'anime , le journal d'Orin s'appelle "Le journal de l'Orphelinat" , mais comme il s'agissait d'un journal d'apprenti créé grâce au journal de Eighth et que maintenant Orin est une participante officiel du jeu , je me suis permis de le changer.


Codage par Lokita sur LG'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gasai Yuno
Fondatrice Folle ~


Messages : 125
Date d'inscription : 07/02/2012

MessageSujet: Re: Miyashiro Orin   Mer 25 Avr - 9:21

Tout d'abord bienvenue à toi ;3! Jolie et grande présentation ^^ je vois que tout est bon donc je te valide bienvenue parmi nous amuse toi bien!:3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakuen-no-mirai.forumgratuit.org
Miyashiro Orin



Messages : 8
Date d'inscription : 24/04/2012
Age : 24

MessageSujet: Re: Miyashiro Orin   Mer 25 Avr - 10:29

Merci bien 8D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Roya
Admin Temporel et accessoirement fou


Messages : 140
Date d'inscription : 07/04/2012

MessageSujet: Re: Miyashiro Orin   Mer 25 Avr - 16:26

Bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miyashiro Orin



Messages : 8
Date d'inscription : 24/04/2012
Age : 24

MessageSujet: Re: Miyashiro Orin   Mer 25 Avr - 17:46

Thanks :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Miyashiro Orin   Jeu 26 Avr - 11:20

Bienvenue parmi nous Miyashiro Orin
Revenir en haut Aller en bas
Miyashiro Orin



Messages : 8
Date d'inscription : 24/04/2012
Age : 24

MessageSujet: Re: Miyashiro Orin   Jeu 26 Avr - 14:12

Merci à toi ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Miyashiro Orin   Jeu 26 Avr - 14:31

Y a pas de quoi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Miyashiro Orin   Sam 28 Avr - 21:23

Je suis un peu en retard pour te souhaiter la bienvenu mais je te le dis quand même Bienvenu
Revenir en haut Aller en bas
Miyashiro Orin



Messages : 8
Date d'inscription : 24/04/2012
Age : 24

MessageSujet: Re: Miyashiro Orin   Sam 28 Avr - 23:00

Merciiii :V
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Miyashiro Orin   Aujourd'hui à 19:16

Revenir en haut Aller en bas
 
Miyashiro Orin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'internat Mirai~ :: Commençons!;) :: Présentation des élèves :: Présentation des élèves validées-
Sauter vers: